Delta Air Lines et Takeda Pharmaceutical Company Limited (« Takeda ») ont conclu un accord pour favoriser l’utilisation de carburant durable d’aviation (SAF). Cet accord vise à réduire les émissions de carbone provenant des voyages d’affaires des salariés de Takeda à bord de Delta. Grâce à cette entente, Takeda rejoint la liste croissante des entreprises qui optent pour l’utilisation de carburants durables d’aviation lors de leurs voyages sur Delta, ce qui matérialise l'engagement des deux sociétés à réduire les émissions. Ces partenariats stimulent les investissements sur le marché des SAF, renforcent la demande de l’industrie et élargissent le marché dans le but de réduire la dépendance de l’industrie aéronautique à l’égard du carburéacteur conventionnel.

« Être une compagnie aérienne engagée dans la décarbonisation de l’aviation signifie travailler en partenariat avec nos clients pour aider à réduire leurs émissions », a déclaré Amelia DeLuca, Directrice générale du développement durable de Delta. « Alors que nous nous tournons vers un avenir où le transport aérien et la durabilité ne s’excluent pas mutuellement, travailler et investir avec nos partenaires est une étape vitale pour y parvenir. Nous sommes reconnaissants des partenaires comme Takeda qui cherchent des solutions. »

Depuis que Delta a annoncé son engagement de 1 milliard de dollars en faveur de la neutralité carbone à partir de mars 2020, la société reste concentrée sur la réduction et l'élimination du carbone et sur l'engagement des parties prenantes pour rendre ses opérations plus durables. La collaboration avec Takeda continue de souligner l'impact environnemental positif significatif qui peut être obtenu grâce à une collaboration durable.

« En 2020, Takeda a atteint la neutralité carbone sur l'ensemble de sa chaîne de valeur, y compris l'aviation, ce qui représente une étape importante dans notre parcours de développement durable », a déclaré Michelle De Costa, Head of Global Meetings & Travel Center of Excellence chez Takeda. « Alors que nous nous appuyons sur cette réalisation en 2021 et au-delà, un partenariat avec Delta, qui partage notre engagement envers l'environnement, nous aide à continuer à atteindre nos objectifs tout en investissant dans un avenir plus durable. »

Le SAF est un levier d'une importance cruciale pour réduire les émissions de carbone du cycle de vie du carburant d'aviation, jusqu'à 80% lorsqu'il est utilisé sous forme pure par rapport au carburéacteur fossile. Grâce à l'accord d'approvisionnement SAF avec Neste, Delta est en mesure de faciliter son accord SAF avec Takeda et d'offrir des solutions de transport aérien durables à d'autres entreprises clientes.

Neste est à l’avant-garde de la production de SAF depuis près d’une décennie et est le premier producteur mondial de SAF. Le carburant d'aviation durable Neste MY est fabriqué à partir de déchets et de résidus renouvelables de source durable. Il s'agit d'un carburant de remplacement qui offre un moyen immédiat de réduire directement les émissions de gaz à effet de serre provenant de la combustion de carburant, ne nécessitant aucun nouvel investissement, aucune modification ou modification des procédures d'aéronef ou de distribution de carburant.

 

Déclarations prospectives

Les déclarations faites dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques, y compris les déclarations concernant nos estimations, attentes, croyances, intentions, projections, objectifs, aspirations, engagements ou stratégies pour l'avenir, doivent être considérées comme des « déclarations prospectives » en vertu du Securities Act de 1933, telle qu'amendée, la Securities Exchange Act de 1934, telle qu'amendée, et la Private Securities Litigation Reform Act de 1995. De telles déclarations ne sont pas des garanties ou des résultats promis et ne doivent pas être interprétées comme telles. Toutes les déclarations prospectives impliquent un certain nombre de risques et d'incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des estimations, attentes, croyances, intentions, projections, objectifs, aspirations, engagements et stratégies reflétés ou suggérés par les énoncés prospectifs. Ces risques et incertitudes incluent, mais sans s'y limiter, ceux décrits dans nos documents déposés auprès de la Securities and Exchange Commission, y compris dans notre rapport annuel sur formulaire 10-K pour l'exercice clos le 31 décembre 2020. Il faut prendre garde à ne pas se fier indûment à nos déclarations prospectives, qui représentent nos opinions uniquement à la date de ce communiqué, et que nous ne nous engageons pas à mettre à jour sauf dans la mesure requise par la loi.

Share